NO
Une commune pour toutes et tous sans privilèges
Le Parti socialiste s'engage

Nous voulons une commune avec un environnement de qualité

Nous voulons une commune qui se préoccupe aussi de sa jeunesse

Nous voulons une commune accueillante

Nous voulons préserver et développer environnement et qualité de vie

Travailler pour le bien commun comme le fait le parti socialiste, c’est aussi défendre les conditions de vie des citoyens.Le parti socialiste se bat pour un développement économique conforme aux besoins des gens et respectueux de l'environnement.

Préserver l’environnement et la qualité de vie ne peut être le fait d’une politique étriquée et dominée par une vision à court terme. Il s’agit au contraire d’œuvrer aussi pour les générations futures. Le parti socialiste soutient une politique responsable fondée sur le développement durable.

Le parti socialiste de La Tène entend mettre ses forces et ses compétences dans le respect et la mise en valeur des conditions de vie exceptionnelles de cette commune qui est la nôtre. En effet, un parti dont l’action vise au bien-être de toutes et tous est naturellement appelé à se battre en faveur d’un environnement sain et agréable. Pour mettre en œuvre ce principe, le parti socialiste de La Tène entend suivre notamment deux axes concrets:

Premièrement: la mise en valeur de l’exceptionnelle situation géographique des localités d'Epagnier, de Marin, de Montmirail, de Thielle et de Wavre. Nous nous engageons à lutter pour que les sites de la Ramée et de la Tène constituent un atout majeur de notre commune. Les zones sauvages doivent être préservées ou mises en valeur de manière écologiquement harmonieuse. Les zones de détente et sportives doivent être encore développées et équipées de manière adéquate. Les zones à protéger telles que Closel-Bourbon ou Montmirail doivent faire l'objet d'une attention particulière. Elles font parties des joyaux architecturaux et urbanistiques de la commune.

Deuxièmement: une extension des commodités de la commune. Cela consiste entre autres à travailler sur le thème de l’élargissement des transports modaux au sein de la commune afin de diminuer le trafic automobile et à mieux desservir les nouveaux quartiers. Il faut en outre faire en sorte que le trafic automobile généré par les centres commerciaux soit sorti du centre de la localité de Marin.

Une commune qui se préoccupe aussi de sa jeunesse

Le parti socialiste lutte pour la création de structures d’accueil et de crèches, de même qu’il défend une politique dynamique de l'animation socioculturelle des jeunes.

S’il est vrai que la jeunesse est notre avenir, c’est dans le présent déjà que le parti socialiste entend investir en sa faveur. Il faut absolument mettre en valeur les jeunes.

Mettre en place une politique familiale responsable, c’est aussi proposer une offre adéquate de crèches, de garderies et autres places pour enfants. Cette question est d’autant plus fondamentale pour les familles monoparentales ou celles disposant d'un petit revenu ou d'un revenu moyen. Les jeunes sont quant à eux confrontés à des difficultés liées à l’évolution de notre société: ils sont sur de nombreux plans plus précoces que ne l’étaient leurs aînés, sans avoir toujours les repères et l’encadrement suffisants pour développer harmonieusement leur personnalité et leurs compétences sociales. Ils sont soumis à des influences contradictoires entre des valeurs de solidarité et d’intégration et celles du profit et du 'tout, tout de suite'.

Le parti socialiste de La Tène s’engage concrètement à:

Premièrement: harmoniser les structures d’accueil pour la petite enfance (0 à 4 ans) dans une vision communale, intercommunale et cantonale. Consolider l'offre en termes de places et de qualité d'accueil;

Deuxièmement: appuyer l’espace Troglodyte et ses éducateurs spécialisés. soutenir des ateliers attrayants et des réflexions sur les actions de prévention ciblées sur l'estime de soi, le problème des incivilités, de l'insécurité, etc. Favoriser et soutenir des projets et des manifestations de commune pour les enfants et adolescents.

Migration et intégration

Le parti socialiste soutient une immigration responsable, humaine et en rapport avec les besoins de notre économie; seule mesure efficace pour lutter contre la clandestinité et la paupérisation des étrangers.

L’intégration est le maître mot de la politique d’immigration du parti socialiste. Intégration ne veut pas dire assimilation mais commence par une politique d'accueil de la part de la communauté principale puis suppose aussi la volonté de s'intégrer de la part de l’arrivant.

De par sa démographie déclinante et son économie orientée vers des forces de travail étrangères, la Suisse est un pays d’immigration. Il est actuellement à la mode de développer un discours xénophobe, même si cela est démagogique et suicidaire économiquement. A l’heure où les accords de libre-ciculation sont une réalité, l’intégration doit encore être renforcée. Le parti socialiste s’engage ainsi à se battre pour que les personnes migrantes s’intègrent d’avantage professionnellement et culturellement. Il faut pour cela leur en donner les conditions:

Premièrement: le parti socialiste de La Tène soutient une offre au niveau communal, de cours de français et de civisme; donnés complémentairement aux programmes déjà dispensés au niveau cantonal et ciblés sur des personnes souffrant de carences intégratives (femmes issues d’une culture patriarcale, jeunes).

Deuxièmement: soutient, au niveau cantonal et communal, du droit d’éligibilité des étrangers.

Troisièmement: soutient des manifestations interculturelles au sein de notre commune, telle que JE TENE.

Une commune pour toutes et tous sans privilèges

NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic et d’affiner les contenus mis à votre disposition sur nos supports numériques.