Campagne | 15 octobre 2020
MOINS DE BAGNOLES DANS LES RUES DE LA TENE

Le Parti socialiste de la Tène veut diminuer le trafic sur les axes densément habités et mettre en valeur le joyau paysager et écologique du site de la Tène.

Le Parti socialiste de la Tène soutient qu’une politique des transports favorable pour toutes et tous – comme à l’environnement – doit se faire en réduisant le trafic motorisé individuel. 

Le Parti socialiste veut mettre en valeur le joyau touristique de la Tène en réduisant le nombre de véhicules stationnant et circulant dans cet écrin paysager et écologique.

Deux mesures concrètes seront mises en oeuvre. 

Augmenter la desserte en transports publics dans les secteurs des quartiers Paul-Vouga, Kyatos, site de la Tène en direction de Thielle et Wavre et mise en œuvre d’un régime de trafic favorable à la mobilité cyclable.

« Contourner plutôt que traverser », lorsque l'on évoque le trafic motorisé individuel. Le Parti socialiste mise sur un système d'accessibilité par les axes de contournement comme les Champs-Montants et le Plateau de Wavre qui permettent d'éviter que le trafic ne transite à travers les quartiers d'habitation et le centre de Marin. Il s'agit de guider l'automobiliste vers le point de destination en empruntant au maximum les principaux axes de contournement.

Le concept de mobilité doit permettre aux usagers du trafic de choisir entre plusieurs systèmes de déplacement et d'utiliser différents modes de transport pour un même trajet: vélo, bus et train par exemple. L'accent est mis sur les axes de transports publics forts et un réseau piéton et cycliste continu et sûr. 

Une réponse avec des mesures concrètes à la motion populaire 'Inclure Wavre et Thielle dans le réseau de transports publics urbains' est attendue par le Parti socialiste. Il propose dès aujourd'hui d'augmenter les cadences de dessertes des transports publics des quartiers au sud de Marin, d'Epagnier, de Montmirail, de Thielle et de Wavre par des boucles internes et intercommunales avec des véhicules légers et de mettre en place une nouvelle station de vélos en libre service (Neuchâtelroule) à Thielle et à Wavre.

Suppression de la place de stationnement au nord du site de la Tène (proche du quartier Paul-Vouga), pour transformer ce lieu en jardins potagers ou en un parc public vert et (re)boisé. Cette mesure contribuera également à faire cesser les rodéos et autres gymkhanas des automobilistes et motards (peu respectueux), générant des nuisances aux habitants des quartiers avoisinants.  

Il s'agit certainement de la mesure la plus impopulaire du catalogue d'actions 2021-2024 du Parti socialiste de la Tène, si l'on se place du côté des automobilistes (surtout ceux de l'extérieur de la commune)

Mais ma petite dame, vous n'y pensez pas ! Diminuer le nombre de places de parcs à la Tène ? Dites-moi où stationneront les baigneurs et baigneuses et tous ceux qui viennent faire du sport à la Tène ? Eh bien cher Monsieur, ne trouvez-vous pas contradictoire qu'un si bel endroit soit envahi par des montagnes de ferraille en été, utilisé par des gens qui recherchent justement le calme et un beau paysage ?

Le Parti socialiste de la Tène est ainsi d'avis qu'il faut limiter au maximum les voitures qui envahissent le site de la Tène, surtout en été. Or, plus on offre des possibilités de parcage - à plus forte raison lorsque l'on en ouvre de nouvelles en fonction de la fréquentation - plus il y aura du trafic, non seulement sur le site de la Tène mais aussi dans les rue et axes des quartiers habités comme les rues de la Gare ou Fleur-de-Lys.

Le Parti socialiste de la Tène propose donc de réduire le nombre de places de parc en réaffectant la place au nord du site de la Tène (proche des quartiers Paul-Vouga, des Piécettes et Kyatos (nouveau) en un espace ouvert à des jardins potagers ou un parc de détente boisé.

Comme le site sera mieux desservi par de nouvelles dessertes en transports publics (voir la mesure précédente), l'attractivité du site de la Tène sera préservée, ce d'autant qu'une capacité importante de places de parc est maintenue. 

Tout le monde sera gagnant. La place supprimée offrira un accès plus large à la population (jardins potagers, parc public), les rodéos et gymkhanas des chauffards sur cette place cesseront pour le plus grand bonheur des habitants des quartiers voisins et le site sera mieux préservé avec moins d'accès par le trafic individuel motorisé (CQFD).

Le 25 octobre 2020 votez la liste n°2 – PARTI SOCIALISTE
UNE COMMUNE POUR TOUTES ET TOUS SANS PRIVILEGES
Les candidats-es du Parti socialiste de la Tène rencontrent la population dans la rue. (programme) 
Votre avis nous intéresse. 
MOINS DE BAGNOLES DANS LES RUES DE LA TENE

NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic et d’affiner les contenus mis à votre disposition sur nos supports numériques.