Campagne | 1 octobre 2020
Plus de justice sociale pour plus de justice climatique

Pour que toutes et tous puissent contribuer à la lutte contre le changement climatique

Parce que la solidarité fait la force d’une société, le Parti socialiste de la Tène est plus déterminé que jamais à soutenir les plus faibles de la collectivité laténienne afin que toutes et tous puissent contribuer au changement de mode de vie indispensable pour stopper la dégradations des conditions climatiques dans le futur. 

Notre but est de faire la démonstration qu’il y a des possibilités de donner les moyens à la population la plus défavorisée pour qu'elle ait les capacités financières de contribuer aux changements nécessaires dans ses comportements de consommation, à condition que la volonté politique et les moyens financiers soient enfin mis au service des objectifs de transformation sociale et de préservation de l’environnement, au lieu de les soumettre aux pressions et désidératas des vendeurs de rêves qui ne raisonnent que par la rigueur financière. Surtout lorsqu'il s'agit de préserver les intérêts des plus riches !

Admettons-le, trop souvent les actions qui tendent à le frugalité au nom de la préservation du climat et de l'environnement sont taillées pour les écolos bobos qui ont des moyens souvent supérieurs à la moyenne. Pour une impact significatif sur le climat, il faut que toutes les couches sociales puissent agir. Pour cela il faut leurs en donner les moyens !

Pour mettre en œuvre ce principe, le Parti socialiste de la Tène proposera concrètement de créer un fonds de solidarité pour les personnes seules et en précarité.

La lutte contre le changement climatique passera aussi par des mesures d’amélioration du niveau d’efficience énergétique, principalement sur les bâtiments. Les moyens nécessaires pour l’incitation à l’assainissement des sources de consommation d’énergie sont indispensables pour aller plus vite (isolation des bâtiments, production d’énergie renouvelable, etc).

Les acteurs publics et, en premier lieu, les collectivités occupent une place centrale pour relever le défi de la transition énergétique et écologique. Ces dernières ont la responsabilité directe des investissements de long terme.
Elles sont aussi les mieux placées pour mobiliser les acteurs locaux et favoriser leurs évolutions de comportement.

La commune de La Tène a créé un fonds communal de l'énergie alimenté par une redevance sur l'utilisation du sol par les réseaux de transport de l'électricité. Grâce à ce fonds elle a déjà investi concrètement dans l'assainissement de la centrale de chauffage des collèges (CAD) et du bâtiment communal rue Bachelin 4. les choix techniques se sont portés sur un système mixte constitué d'un groupe couplage chaleur force (CCF), d'un brûleur à pellets de bois, des panneaux solaires thermiques et de la récupération de chaleur en forage profond. 

Le Parti socialiste de la Tène veut poursuivre ces mesures d'assainissement énergétique sur les bâtiments, le parc de véhicules et l'éclairage public, notamment. Pour ce faire le fonds communal de l'énergie doit être alimenté suffisamment.

Pour mettre en œuvre ce principe, le Parti socialiste de la Tène proposera concrètement de percevoir une taxe sur les conduites industrielles dans le cadastre souterrain public pour alimenter le fonds communal de l’énergie.

Le 25 octobre 2020 votez la liste n°2 – PARTI SOCIALISTE
UNE COMMUNE POUR TOUTES ET TOUS SANS PRIVILEGES
Les candidats-es du Parti socialiste de la Tène rencontrent la population dans la rue. (programme) 
Votre avis nous intéresse. 


Plus de justice sociale pour plus de justice climatique

NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic et d’affiner les contenus mis à votre disposition sur nos supports numériques.